Et si on parlait beauté ! Le nettoyage de ses pinceaux !

Bon, là j’avoue que sur ce sujet je pense être au fin fond de la classe. Non pas que je ne m'y intéresse pas, au contraire, j'adore regarder les produits existants, les nouveautés et tester des petits échantillons (quand j'en ai !), mais bon ma trousse de beauté n'est pas aussi remplie qu'elle devrait l'être pour une personne de 31 ans comme moi.

Pourquoi ? Premièrement parce que c'est un coût, n'allons pas nous mentir, l’entretien de sa beauté nous coûte quand même bien cher si l'on devait respecter toutes les indications des publicitaires. Je pense que j'aurai du mal à imaginer sortir dehors avec l’équivalent d'un kilo de produit entre crèmes, sérums, parfums et autre maquillage sur le corps.

J'ai un peu de produits mais pas non plus de quoi ouvrir une parfumerie ! Le minimum, voire un peu plus mais sans que cela empiète sur ma toute petite minuscule salle d'eau.

Et ce que j'appelle le "un peu plus" c'est par exemple au niveau du maquillage. Je me maquille tous les jours (sauf le week end, repos à la peau !), normal quand on travaille en contact avec d'autres personnes au quotidien, il vaut mieux car j’ai une peau absolument atroce ! Des années de problèmes acnéiques à l'âge adulte (au point de me faire des cicatrices) dûs à des traitements de ma maladie, une peau pendant un temps très grasse et aujourd’hui très sèche, et surtout un grain horrible (des pores dilatés, une rosacée qui me fait paraître en hiver à Coluche, et un teint aussi blanc que Dracula en sorti de son cercueil).

J'ai des pinceaux achetés chez Sephora que je ne quitte plus, c'est ma découverte d'il y a quelques années. Comme je me maquillais peu, je n'utilisais ni fond de teint, ni crème teintée, ni même de poudre. Alors quand j'ai eu mes problèmes de peau qui m'ont littéralement "défigurée" (je ne rigole pas, même mon médecin a eu peur de mon visage tout boursouflé de boutons et autres rougeurs !) il a bien fallu "camouflé" un peu tout ça. Une gentille dame de Sephora m'a alors conseillé un fond de teint très épais qui était conforme à mes soucis de peau (et je peux vous dire que c'était pas facile, entre mes traitements et les caractéristiques particulières de ma peau il y avait peu de choix), mais surtout que, pour éviter les infections au niveau de ma peau, il fallait surtout ne pas utiliser ses mains pour se maquiller... euh ouais alors je fais comment, avec mes pieds ?? Elle m'a maquillé avec ce fond de teint et m'a donné plein de conseils pour traiter mes soucis "en surface". Et bien depuis, je garde ses conseils précieusement et je peux vous dire que ma peau s'en porte bien mieux.

Bref, cet article à la base est plutôt pour vous donner mon petit truc pour nettoyer correctement vos pinceaux et éponges. C'est un des conseils primordiaux qu'il faut avoir en tête quand on se maquille. Lorsque nos pinceaux sont sales, imaginez qu'on se maquille avec une éponge qui contient tout un tas de peaux mortes, de bactéries et autres qui après vont aller sur la peau que l'on veut jolie !

Alors c'est vrai que le mieux serait de pouvoir nettoyer tout son matériel tous les jours, mais honnêtement qui peut se le permettre ??? Pas moi en tout cas, mais je me contente déjà de les nettoyer une fois par semaine et je peux vous dire que ça me dégoûte à chaque fois, surtout quand je vois la couleur de l'eau... beurk !

Le truc que j'ai trouvé pour ôter tous les types de maquillage, car la plupart des fonds de teint ne le paraissent pas mais qu'est ce qu'ils sont gras ! C'est tout simplement le savon de Marseille ! Un peu d'huile de coude, on retrousse ses manches, on attaque à l'eau bien chaude et je assure que vos pinceaux seront propres en un rien de temps.

Pour ce faire, je prends mon gros savon de Marseille et je "frotte" mes pinceaux et éponges sur le savon dans une bassine d'eau bien chaude, après quelques rinçages vos pinceaux et éponges seront comme neufs (ou presque) et vous pourrez les réutiliser rapidement.

Voici ma "panoplie" qui vient de passer au nettoyage ! Pour les sécher le mieux c'est sur un papier absorbant près d'une source de chaleur douce mais pas direct sur un radiateur ou bien les poils vont devenir secs et rèches.



Commentaires